Maternité et parentalité

LA MATERNITÉ : passage de la femme à la mère

Moment-clé dans la vie d’une femme, la grossesse invite la future maman à revisiter son histoire personnelle, son vécu de petite fille, sa relation avec ses figures parentales, pour faire le tri entre ce qu’elle souhaite apporter à son enfant et ce qu’elle ne souhaite pas lui transmettre. Cette période, qui nous rend témoin de la transformation de notre corps, nous invite également à un grand remaniement intérieur avec tout un tas de questions en suspens. Ce remue-ménage psychique et corporel, peut être source d’angoisse, de questionnement et de débordements émotionnels. Consulter un thérapeute à ce moment-là vous permettra de mieux vivre cette traversée qui s’accompagne parfois de bouleversements sensibles et imprévus.

LA VIE DE MAMAN

Devenir maman peut amener à chercher ses racines, comme un retour vers soi, pour mieux savoir qui l’on est. Pour la femme qui devient mère, ce passage peut être délicat. L’identité de mère s’ajoute à celle de femme, de professionnelle et d’épouse. Comment équilibrer ces différents aspects de sa vie ? Comment vivre avec ses multiples casquettes sans tomber dans le surmenage qui conduit à s’oublier soi-même au profit de l’autre ? Je vous invite à prendre du temps pour vous, pour déposer votre charge mentale, votre questionnement au sein d’un espace bienveillant. La maternité conduit à un joyeux chamboulement, en passant d’une vie à 2 à une vie à 3. Je vous aide à trouver vos repères, à retrouver votre vie de couple, à prendre du temps pour vous, pour vous ressourcer, autrement dit à vivre une vie plus douce, tournée vers la joie plutôt que vers le stress des to-do listes qui n’en finissent jamais.

FACILITER LA COMMUNICATION AVEC SON ENFANT 

Qu’il soit bébé, adolescent ou adulte, vous pouvez à certains moments de votre vie de parent rencontrer des difficultés pour échanger avec votre enfant. Conflits, incompréhensions, malentendus, difficultés à se faire entendre ou à comprendre ce dont votre enfant a besoin…ces situations peuvent rendre les relations parent/enfant douloureuses et difficiles à vivre au quotidien. Je vous aide à trouver des clefs pour améliorer votre communication, décrypter ce qui se joue inconsciemment dans ces situations et apaiser vos relations. Progressivement, vous mettrez en lumière vos schémas de vie qui se rejouent dans ces conflits. Vous pourrez alors les redéfinir et retrouver des relations paisibles avec vos enfants.

LA VIE APRÈS UNE IVG OU UNE FAUSSE COUCHE

Le travail de deuil après une IVG est important pour pouvoir intégrer et accepter complètement ce choix. Bien souvent source de culpabilité, parfois fait à contrecœur, l’IVG laisse une marque en nous qu’il s’agit de panser. A défaut, le deuil de cet enfant perdu peut rester bloqué et ressurgir lors d’une future grossesse. Dans certains cas, ce blocage conduit à l’infertilité au moment où survient le désir d’enfant. Il peut conduire aussi à projeter sur une nouvelle naissance les attentes inconscientes qu’on portaient sur l’enfant perdu. Faire le deuil d’un enfant suite un avortement, vous permettra d’accepter la vie que vous avez porté, le choix que vous avez fait et de faire la paix avec votre culpabilité.

La perte d’un enfant suite à une fausse couche peut vous plonger dans le désarroi. Vous pouvez ressentir de la tristesse, de la colère. Vous pouvez vous sentir coupable de ne pas avoir fait ce qu’il fallait pour garder votre enfant. La manière dont vous avez investi votre grossesse et votre projet de famille influencera votre travail de deuil. Je vous invite à prendre du temps pour raconter votre vécu, votre ressenti, votre douleur, le lien que vous avez créé avec cet enfant. Toutes vos émotions sont légitimes et il est important d’aller à leur rencontre, à votre rythme, pour apaiser votre blessure.

« Une mère, c’est vaste comme le monde. Elle est l’univers de chaque enfant qu’elle a porté, un univers unique qu’elle a inventé à chaque maternité. » 

Pierre Karch